Comment l'enfant développe-t-il la marche ?
Au  cours de ses premières années de vie le bébé se développe rapidement et fait de nombreuses et diverses acquisitions motrices, sociales et cognitives.
L’enfant va progresser vers la marche de manière instinctive car c’est une étape naturelle de son développement moteur.
Comment accompagner au mieux l’enfant vers l'acquisition de la marche?


Le développement moteur 

Après avoir développé sa tonicité musculaire lors des premiers mois de vie, bébé fait ses premières expériences motrices en se tournant du dos au ventre, en roulant,  en se déplaçant en rampant puis à 4 pattes. N’oublions pas que chaque enfant évolue à son rythme et fait ses acquisitions naturelles dans le sens qui lui  convient le mieux.  L’idéale est donc de laisser au maximum votre  bébé au sol sur son tapis d’éveil afin qu’il expérimente l'espace et son propre corps par lui même et à son rythme.  Vous pouvez disposer des petits jeux d’éveil près de lui afin qu’il fasse les mouvements nécessaires s’il souhaite les récupérer. Sa curiosité et son besoin d'autonomie vont naturellement le stimuler à faire de nouveaux exploits moteurs . Il va peu à peu apprendre à coordonner ses mouvements, se déplacer et essayer de se mettre debout avec appui.  Bébé va spontanément utiliser son environnement pour répondre à ses besoins naturels. En se hissant à l’aide de la table basse, ou de jeux porteurs par exemple, il découvre la verticalité qu’il va expérimenter en faisant des allers-retours debout-assis et en tombant sur les fesses. Petit à petit il va  tenter de faire ses premiers pas, toujours avec appui avant de se faire suffisamment confiance pour se lâcher.

Laisser bébé faire à son rythme et développer sa motricité librement

Même s’il n’y pas de règle figée concernant les aquisition motrices on sait que les touts-petits peuvent acquérir la marche entre 10 mois et 18 mois. Avant de se tenir debout seul, votre bébé doit maîtriser quelques étapes importantes et apprendre à s’asseoir seul à partir de la position couchée et à se relever seul avec appui.La première étape vers la marche est l’acquisition de la position debout.Comme toute nouvelle acquisition motrice, la position debout ne doit pas être impulsée par l’adulte. C’est l’enfant qui doit trouver naturellement cette postureEn effet les transferts ou changement de position motrices, sont très importants et l’enfant doit les expérimenter seul afin qu’il développe confiance en lui et en ses capacités.

Comment accompagner/aider mon enfant ? Bébé se met enfin debout, il voudrait se lâcher mais vous sentez qu’il hésite encore. A ce stade bon nombre d’adultes sont tentés de faire marcher bébé en le tenant par les bras pour qu’il comprenne le fonctionnement et prenne confiance en lui.  Aidez plutôt bébé à prendre confiance en lui et encouragez-le sans trop en faire. Bébé a besoin de trouver son équilibre seul en s’aidant de ses bras et de l’ensemble de son corps.Pour l’aider au mieux, veillez à aménager l’espace de façon à ce que bébé puisse évoluer sans danger (enlever les tapis , protéger les coins saillants par exemple) et trouver des appuis facilement. Ainsi vous serez plus calme et serein lorsque votre bébé décidera de se lancer et  vous pourrez l’encourager.  Vous pourrez ainsi observer ses progrès sans intervenir physiquement.Habillez-le avec des vêtements et des chaussures pratiques et souples qui n’entravent pas sa mobilité. Oubliez les petits jean slim et préférez les leggings ou pantalon de jogging dans lesquels bébé sera plus à l’aise. L'idéal est de le laisser pieds nus dès que possible car la voûte plantaire possède beaucoup de terminaisons nerveuses qui vont permettre à bébé d’engranger des infos motrices nécessaires pour son équilibre et sa motricité globale, ressentir des nouvelles sensations corporelles.

Les youpalas sont à proscrire car au delà du fait d’être dangereux (ils sont à l’origine de nombreux accidents domestiques), ils favorisent la prise de mauvaises postures des pieds (les enfants se mettent souvent sur la pointe des pieds) et entravent le développement moteur naturel de l’enfant. Vous pouvez, en revanche, mettre à sa disposition des jouets porteurs, tels que les camions ou chariots à pousser qui sont de très bons moyens pour favoriser les déplacements et exercer sa coordination motrice et sa confiance en lui .

Par Julie Troussière, Educatrice de jeunes enfants.
Image by <a href="https://www.freepik.com/free-photo/child-wearing-pink-clothes-high view_9009190.htm#query=b%C3%A9b%C3%A9%20marche&position=17&from_view=search&track=ais">Freepik</a>


Le doudou, compagnon de tous les instants