Les chamailleries entre frères et sœurs, rien de plus normal ! C’est un moyen pour les enfants de s’affirmer, de marquer leur caractère et ainsi de se différencier.

Pas de panique donc, tant qu’ils savent aussi faire preuve de complicité !

 

Educazen partage avec vous quelques astuces afin de régler ces petits conflits dans la sérénité.

 

 

 

 

 

NE PAS EMPÊCHER LES CHAMAILLERIES,

puisqu’elles sont normales et même nécessaires à leur développement.

L’important est de toujours garder une oreille tendue afin de s’assurer que cela ne se transforme pas en violence orale ou physique, auquel cas il faudra bien entendu intervenir.

 

NE PAS PRENDRE PARTI

Ne cherchez pas à savoir qui a commencé, chacun aura sa version. Il faut cependant parfois jouer les médiateurs en les faisant prendre la parole chacun à leur tour.

Les enfants échangeront ainsi de manière plus calme et seront davantage à l’écoute l’un de l’autre.

 

LEUR TROUVER DES POINTS COMMUNS

Si les enfants ne sont pas d’accord sur un sujet, cela peut se comprendre (les adultes non plus ne sont pas toujours d’accord).

Pour les ramener sur un terrain d’entente, n’hésitez pas à leur rappeler qu’ils ont aussi des points communs, des choses qu’ils aiment tous les deux.

 

LEUR APPRENDRE A PARTAGER

Si les enfants se disputent un objet, c’est le moment de leur rappeler l’intérêt de partager.

« Préférez-vous que je garde cet objet ou préférez-vous jouer avec l’un après l’autre ou encore mieux, ensemble ? »

 

FAIRE LA PAIX

Une fois un terrain d’entente trouvé, un compromis qui convient aux deux enfants, ils pourront alors « faire la paix » et oublier leur dispute.

Proposez-leur de se faire un câlin afin de marquer ce moment de retour au calme.