©-Monkey-Business-Fotolia.com

 

 

S’amuser à plusieurs autour d’un jeu de société, quel bonheur !

Source de rires, et parfois de quelques cris, le jeu de société fait son grand retour !

 

Nous vous proposons aujourd’hui de décrypter ses différents atouts.

 

A PARTIR DE QUEL AGE ?

 

Dès l’entrée en maternelle, ou  avant si vous sentez que votre enfant est prêt, le mieux est encore de tester.

 

 

APPRENDRE A COMPTER

 

Cela peut être un bon moyen d’initier les enfants au jeu, notamment ceux qui contiennent un dé. Faire lancer le dé à l’enfant puis le laisser avancer le pion en comptant ensemble à voix haute est une façon de le guider doucement vers la numération.

Vous pourrez ainsi jouer en duo avec les plus petits qui ne comprennent pas encore toutes les règles du jeu.

 

 

CONCENTRATION, MÉMORISATION, OBSERVATION

 

Une partie de jeu de société demande différentes aptitudes, que l’enfant va pouvoir enrichir au fur-et-à mesure qu’il jouera. Il va devoir apprendre à écouter, comprendre les règles, les mémoriser puis les mettre en application.

La mémorisation visuelle est elle aussi mise à contribution, lorsqu’il faut suivre notre pion ou dans des jeux nécessitant de retrouver 2 mêmes cartes.

 

 

MOTRICITÉ FINE

 

Lancer un dé, avancer un pion, tirer une carte, sont autant de gestes qui peuvent nous paraître simples mais qui demandent une certaine dextérité que l’enfant va pouvoir acquérir à travers le jeu de société.

Cela lui apprendra à avoir des gestes plus précis et à gérer sa force (notamment lors du lancé de dé!)

 

 

RESPECT DE L’AUTRE

 

Le jeu de société permet de jouer à plusieurs, chacun son tour, parfois en équipe, ce qui implique d’avoir conscience de l’autre et de son temps de jeu.

Jouer en équipe permet d’apprendre à coopérer, communiquer et compter sur les autres pour gagner ensemble.

C’est un bon moyen de mettre en application son savoir-vivre, avec des règles communes à suivre et un temps accordé à chacun.

 

 

GAGNER, PERDRE, PARTICIPER

 

Jouer c’est gagner mais aussi parfois perdre.

Autant un enfant sera vraiment heureux de gagner autant il pourra être très déçu de perdre.

Il faut être patient et lui expliquer que l’important est de participer, et qu’il faut aussi savoir perdre.

Et la prochaine fois, ce sera peut-être lui qui gagnera !